Archives par étiquette : desserte

Perspectives de dessertes 2020 – 2025 sur la ligne C

Après la remise en service du poste d’aiguillage des Ardoines la desserte du Val d’Orge est restée réduite malgré les promesses de la direction de la ligne C deux ans avant. Ceci est dû aux travaux qui imposent des ralentissements et ne permettent pas de mettre autant de trains que ce qu’il y avait avant l’incendie du poste d’aiguillage. Les travaux étant amenés à s’intensifier le STIF a demandé qu’il y ait une concertation entre élus, association et la SNCF afin de préparer un plan de desserte qui “résiste” aux travaux et qui offre une meilleure fiabilité aux usagers.

Continuer la lecture

Lettre ouverte aux élus du bassin du RER C en Essonne

Madame, Monsieur,

Le comité de ligne du RER C s’est réuni le 10 janvier dernier. Il a entériné le maintien du plan de transport réduit de moitié aux heures de pointe dans le Val d’Orge, plan qui prévaut déjà depuis l’incendie en juillet 2014 du poste de commande du technicentre des Ardoines. Ce service réduit nuit gravement aux conditions de transport des voyageurs du Val d’Orge mais aussi à ceux des missions longues de Dourdan et Etampes ; il rend encore plus insupportables les perturbations multiples qui le dégradent quasi quotidiennement.

Contrairement aux engagements qu’elle avait pris, la SNCF n’entend pas revenir au plan de transport de référence lorsque sera mis en service opérationnel le nouveau poste des Ardoines, le 2 avril. Elle souhaite ainsi faciliter l’exploitation de la ligne pendant les dix prochaines années de gros travaux de régénération, enfin bien engagés. Continuer la lecture

La pétition, les signatures, son utilisation.

En 1er lieu, merci à celles et ceux qui ont soutenu la pétition de Circule : “Appel à la mobilisation générale pour sauver le RER C

En cumulant les signatures collectées sur le site et sur les formulaires papier ce sont 4710 signatures qui viennent soutenir nos demandes de moyens et d’informations. Le résultat de cette pétition a été envoyé :

  • au conseil général de l’Essonne, qui nous a reçu
  • à la direction de la ligne C qui nous a également reçu
  • à la direction de la SNCF
  • à la région
  • au STIF

Bien sur c’est de la région et du STIF que nous attendons le plus.

La ligne C souffre de nombreuses faiblesses : le noeud de Brétigny, le centre d’aiguillage qui gère le centre de maintenance des Ardoines et la saturation du tronçon dans Paris pour ne citer que ces trois là.

En cette fin d’année 2014 nous ne perdons pas espoir d’être entendus et espérons que 2015 sera pour nous l’année des annonces encourageantes.