Archives par étiquette : comprendre

Modernisation accélérée, attention au planning des travaux.

Il n’y a, pour le moment, aucune coupure prolongée annoncée sur la ligne en journée de semaine (en dehors des habituels travaux Castor prolongés d’une semaine cette année toutefois) mais la rénovation ou « régénération » de l’infrastructure de la ligne va s’accélérer. C’est une bonne chose pour la fiabilité du service car la ligne en a sérieusement besoin. En effet, les incidents de la ligne sont liés pour 29 % aux infrastructures, soit un tiers des causes de non ponctualité car les installations sont anciennes :

  • 225 km de caténaires sur 450 km de voies de la Ligne C datent de 1930.
  • 22% des traverses sont encore en bois et 37% des aiguillages sont à remplacer.
  • 6 postes de signalisation mécanique ont plus de 50ans.

Les présidents de SNCF et RFF ont lancé en janvier 2014 le Programme fiabilité 2014-2020, qui a pour objectif d’améliorer et renforcer l’infrastructure, tout en impactant le moins possible la circulation des trains du quotidien, par :

  • la multiplication par 2,5 des investissements de développement et de modernisation entre 2012 et 2015
  • l’engagement d’1 milliard d’euros en 2014 pour moderniser le réseau (contre 550 millions d’euros en 2012)
  • l’acquisition d’un 4ème train usine de « suite rapide » (pour le renouvellement des voies), dédié à l’Ile-de-France
  • 900 recrutements supplémentaires chez SNCF Infra en 2014

Le revers de la médaille est un calendrier de travaux complexe qui pourrait rendre certains déplacements plus longs, comme nous le montre ce planning.

travaux à venir

Cliquez sur l’image pour consulter la planning.

Pensez à vous informer régulièrement des travaux à venir sur la ligne C ou sur les autres lignes Transilien et essayez d’y comprendre quelque chose.

Vous pouvez aussi consulter le dossier complet SNCF / RFF : “PROGRAMME FIABILITE ILE-DE FRANCE 2014-2020 – LIGNE C” ainsi que le planning de travaux du second trimestre 2014.

N’hésitez pas à réagir sur le forum.

Le calcul des statistiques SNCF

Les statistiques de ponctualité fournies par la SNCF et communiquées par cette dernière ou par le STIF destinées à calculer la rémunération de la SNCF et leur calcul est complexe. Les résultats publiés sont généralement plus optimistes que le ressenti sur le terrain.

Afin de mieux comprendre ce phénomène il faut se pencher sur leur mode de calcul.

  • L’irrégularité est calculée gare par gare pondérée par le nombre de voyageurs estimé par train (à partir de comptages effectués occasionnellement)
  • Un train est considéré comme en retard s’il a plus de 5 minutes de retard par rapport aux horaires officiels (fiches disponibles sur le site transilien.com à cette adresse : http://www.transilien.com/itineraire/ligne/init?codeLigne=C)

En cas de plan de circulation « aménagé », ça se complique un peu. Si ce plan a été annoncé au moins 48 heures à l’avance, ce ne sont plus les horaires officiels qui servent de base, mais le nouveau plan de circulation. Pour en être informé il est nécessaire de suivre l’actualité de la ligne.  Plusieurs moyens permettent de le faire (http://portail.circule.org/informations-pratiques/sinformer-des-perturbations/).

Compte tenu de la multiplication des chantiers à venir, cet écart entre notre ressenti et la ponctualité officielle va s’accroitre. Continuer la lecture