Archives de catégorie : Actualités

AVIS CIRCULE sur les dessertes 2020 et 2019 WE

Cet avis repose sur les documents et présentations des réunions officielles de la co-concertation démarrée depuis 18 mois et qui devrait s’achever pour ce qui concerne lesassociations d’usagers lors du prochain GT 4 fixé au 12 novembre prochain.

Mise en terminus de trains à Austerlitz en service nominal

Parmi les conditions émises par CIRCULE depuis le schéma directeur de 2009, seule la correspondance quai à quai à BFM semble garantie.

Pour BFM : le contenu du nettoyage cosmétique des quais de BFM présenté par la SNCFest largement insuffisant. De plus il ne sera pas opérationnel en décembre 2019 puisque sonchiffrage n’est pas encore connu et encore moins financé.
La concertation sur le tripôle des gares de Bercy, Lyon et Austerlitz qui promettait d’apporterdes réponses à la demande de mieux relier la gare RER C d’Austerlitz avec la M6, acomplètement ignoré cet objectif.

La gare d’Austerlitz est encore en travaux pour très longtemps. Son projet n’apportera auRER C (bien après 2020) qu’une meilleure visibilité des correspondances avec les lignes 5et 10 sans réduire les distances. Rien n’est prévu ni même étudié pour ouvrir la gare surl’urbanisation au Sud de Paris Rive Gauche et raccourcir l’accès à la M6. Le pont SEMAPAqui sera réalisé l’an prochain en franchissement des voies ferrées à l’aplomb du sud desquais du RER C ignore complètement cet objectif. Il n’y a aucune perspective d’amener leterminus du TZen 9 à Austerlitz. La correspondance avec le TCSP de la future rocade desgares restera celle actuelle – bien médiocre et lointaine – avec la ligne de bus 91. Lescritères de choix du quai de réception des RER C en surface ne prennent nullement encompte les demandes de CIRCULE. Ces quais sont encore pour longtemps complètementencombrés par les étais de réfection de la verrière. Ils ne peuvent subir aucune améliorationsignificative pour fin 2019. Ils conduisent à un emmarchement excessif des rames du RER Cdéjà très pénible à supporter tous les étés depuis 20 ans. C’est inacceptable pour lesdessertes nominales de WE ou les Dourdan en heure de pointe.

Continuer la lecture

Dossier de presse de la FNAUT : un été difficile pour les usagers, des faits contrariants, les réponses du gouvernement.

La FNAUT nous propose un dossier de presse dans lequel les usagers se reconnaitront certainement.

Mobilités : un été difficile pour les usagers, des faits contrariants, les réponses du gouvernement

Les usagers des transports, et plus généralement les Français, ont rencontré cet été de nombreuses difficultés (incidents ferroviaires et menaces de grèves, suppressions de services TGV, disparition de Velib et Autolib, pollution de l’air, canicule).

Des menaces de nouvelles grèves

Après les grèves répétitives, longues et pénibles pour les usagers, l’été s’achève sur des menaces de reprise de ces mouvements, non conclus ou mal conclus à la SNCF et Air France. Les négociations sociales doivent désormais se dérouler au sein des branches et entreprises, entreprises au sein desquelles le pacte social est à reconstruire sur la base d’un dialogue difficile entre direction et organisations sociales.

Dans l’aérien, on ne compte pas les vols low-cost supprimés et on souligne les difficultés des voyageurs à être dédommagés.

Les pannes se multiplient et se diversifient

Prenant de nouvelles formes, au-delà de la vétusté, à la SNCF et à la RATP, elles soulignent le peu de robustesse des systèmes. Si celle-ci est désormais prise en compte très sérieusement au sein des entreprises, la réflexion doit s’élargir aux prestataires et fournisseurs. Si l’information voyageurs s’est améliorée un an après la panne de Montparnasse, les longs incidents électriques de la SNCF et ceux de la ligne 1 de la RATP soulignent à quel point l’information voyageurs est un chantier de longue haleine, voire permanent, justifiant une filière professionnelle en soi.

La canicule, désormais récurrente, s’impose comme une variable des processus industriels et de services, à prendre en compte dans les cahiers des charges des matériels.

Retrouvez le dossier de presse complet :

Dossier de presse FNAUT – un été difficile

Ainsi que l’article sur leur site : https://www.fnaut.fr/actualite/communiques-de-presse/679-mobilites-un-ete-difficile-pour-les-usagers

Les travaux CASTOR 2018

Cette année les travaux sont du 15 juillet au 25 août. Il n’y aura pas de circulation des RER entre Austerlitz et Javel / Avenue Henri-Martin.

Vous pouvez retrouver les information globales sur les travaux 2018 ici : https://malignec.transilien.com/wp-content/uploads/2018/02/Livret-travaux-Ligne-C-2018.pdf ainsi qu’une aide pour trouver un trajet alternatif ici : https://malignec.transilien.com/travaux-rerc-itineraires/

Circule, le journal de juin 2018.

Vous trouverez ici le dernier numéro du journal de Circule de juin 2018.
Au sommaire :
– Une très vieille revendication de CIRCULE enfin satisfaite.
– Mais que s’est-il passé à Saint-Michel Notre-Dame ?
– Une desserte plus équitable aux heures de pointe avant 2020
– A propos du noeud de Brétigny
– L’opération Massy-Valenton Ouest
– Perturbations, que faire, qu’attendre, que demander ?
– Petites perlesdes informations SNCF…

N’hésitez pas à nous faire part de vos retours sur notre page Facebook ou notre compte twitter.

À propos du dédommagement pour avril et mai 2018

MAJ du 03/06/2018 21h30 suite à l’analyse de plusieurs retours des usagers : voir partie en gras.

Le site de dédommagement est ouvert mais est pris d’assaut par les nombreuses demandes. Pas de panique, re tentez un peu plus tard. Vous avez jusqu’au 22 juillet pour faire la démarche.

SNCF rembourse aux abonnés franciliens 50 % des Pass Navigo et imagine R pour les mois d’avril et de mai. Cette mesure concerne les clients Navigo Annuel, Navigo Mois, Navigo Solidarité Mois ou imagine R, empruntant les lignes SNCF Transilien : les lignes L, J, N, U, C, D, R, E, P, T4, H, K, ainsi que la ligne A (sauf entre Charles De Gaulle Etoile et Marne la Vallée Chessy – Boissy Saint-Léger) et la ligne B (sauf entre Paris Gare du Nord et Robinson – Saint-Rémy lès Chevreuse), et à l’exception des trajets dans Paris intra-muros.

Attention, le traitement automatique des dédommagements dépend de votre lieu d’habitation. Ça se passe tout seul si vos coordonnées liées à votre carte navigo sont à jour et que vous habitez dans une commune éligible (officiellement rattachée à une gare concernée par la description ci-dessus).

Si vos coordonnées ne sont pas à jour, ou si vous avez reçu un refus de dédommagement qui vous semble injustifié, pensez à vérifier votre compte Navigo : http://www.navigo.fr/je-gere-ma-carte/

Nous avons observé plusieurs cas où le problème venait d’informations manquantes dans le dossier, à la plus grande surprise des usagers concernés. Si c’est votre cas vous serez alors invité à contacter le service client. Une fois les rectifications faites vous devrez patienter 48h puis refaire votre demande de dédommagement en ligne.

Si vos coordonnées sont à jour mais que vous avez un refus vous pouvez aussi remplir un formulaire de réclamation et fournir une attestation de domicile (si l’adresse de votre dossier n’est pas à jour) ou de l’employeur (si c’est le lieu de travail qui est concerné par une des gares éligibles). N’hésitez pas à argumenter sur le fait que ce trajet domicile-travail vous oblige à emprunter la ligne de RER (celle que vous prenez) et à réitérer votre réclamation si besoin.

Le lien du formulaire est présent sur l’écran de refus du site de dédommagement.

Le site pour le dédommagement des mois d’avril et mai est ici https://mondedommagement.transilien.com/

A propos de l’allongement de la pointe du soir.

Le 24 avril un tweet du directeur de la ligne C annonçait un prolongement de 15 minutes de la pointe du soir sur notre ligne.

C’est un premier pas dans le bon sens mais rappelons les propositions de CIRCULE en la matière.

Propositions de CIRCULE

Nous nous réjouissons de cette avancée mais il semble pour le moment malheureusement très compliqué d’aller plus loin. Les ateliers de co-construction de la desserte nous en apprendront peut-être un peu plus…

Ré ouverture du tronçon central ce 10 février

TRANSPORTS – Le tronçon central de la ligne C du RER dans Paris, qui est fermé depuis le 24 janvier à cause de la crue de la Seine, doit rouvrir ce samedi 10 février à l’exception de la station Saint-Michel, a indiqué la SNCF.

« La gare Saint-Michel ayant subi des infiltrations importantes, nous devons pour raison de sécurité la maintenir fermée pour poursuivre des travaux sur la voûte », a précisé la SNCF.

http://www.huffingtonpost.fr/2018/02/09/le-rer-c-va-enfin-rouvrir-dans-paris-sauf-pour-une-station_a_23357789/

Attention aux travaux de mai et juin

Du 9 mai au 2 juillet 2017, en raison des travaux :

  • Les horaires de tous les trains changent en semaine
  • Les trains DYVI et KYVI sont terminus/origine Juvisy
  • La desserte est adaptée pour certaines gares aux heures de pointe (1 train sur 2 pour Ivry-sur-Seine, 2 trains sur 3 pour Choisy-le-Roi, et sur la branche Javel – Chaville)

Vous trouverez les informations dans le document SNCF horaires-travaux-rerc-mai-juillet-2017 et sur le blog de la ligne C : https://malignec.transilien.com/travaux-rerc-itineraires/

Edito de Sainte-Geneviève des Bois sur la desserte réduite

La ville de Sainte-Geneviève des Bois nous propose, dans son journal d’avril – mai 2017, un édito sur la desserte réduite malgré la mise en service du nouveau poste d’aiguillage des Ardoines.

N’hésitez pas à contacter votre commune pour sensibiliser vos élus à ce problème.

A propos du comité de ligne du 10 janvier 2017

Le 10 janvier avait lieu le comité de ligne du RER C, le 1er depuis 4 ans, sous la présidence de Stéphane Beaudet (vice-président de la Région en charge des transports).

Parmi les intervenants :
STIF :  Lisia Paolatchi (responsable matériels)
SNCF :Bertrand Gosselin (directeur ligne C), Akram Tabib (SNCF Réseau Travaux RER C)

Le sujet du poste d’aiguillage des Ardoines a bien sûr été abordé et était très attendu. La livraison du nouveau poste d’aiguillage doit se faire en février mais sa mise en service définitive est prévue le 2 avril 2017. Depuis l’incendie de juillet 2014, on nous avait promis le retour au service normal sur la branche sud qui restait quasiment la dernière à subir un service réduit.

Mais en 2016 la SNCF a découvert ( !) que l’impact des travaux de régénération était plus fort que prévu en termes de ralentissements. Or leur rythme va considérablement augmenter en 2017 et au-delà avec le démarrage du remplacement des caténaires en fin d’année. Continuer la lecture