Article mis en avant

A propos de Circule

Circule est une association d’usagers de la ligne C du RER. Circule c’est le “Comité d’Initiative pour le Rassemblement et la Concertation des Usagers de la Ligne C en Essonne”. Il est composée de bénévoles dont le but est d’aider les usagers et de travailler à leurs côté et en collaboration avec la SNCF et Ile-de-France Mobilités afin de faire évoluer les conditions de transports.

N’hésitez pas à nous rejoindre en participant au forum, à nous aider en témoignant de votre expérience d’usager, en participant aux distribution de journaux ou en adhérant à l’association. Vous pouvez nous contacter via ce formulaire.

Nos objectifs sont

  • de faire entendre la voix des usagers de la ligne C du RER auprès des différentes institutions ;
  • de promouvoir la ponctualité de cette ligne en intervenant auprès des institutions concernées et en veillant à ce qu’elles respectent leurs engagements ;
  • d’intercéder auprès des instances afin qu’elles améliorent la gestion des situations perturbées ;
  • de demander l’amélioration de l’information aux voyageurs notamment dans ces situations ;
  • de réclamer une tarification incitative à l’utilisation des transports en commun ;
  • de promouvoir le confort des usagers (propreté, sécurité, lisibilité…) ;
  • de participer aux projets d’évolution des transports en commun.

Vous retrouverez sur ce site :

Vous pouvez retrouver tous les thèmes abordés et les fonctionnalités proposées sur le plan du site.

Travaux ferroviaires en Ile-de-France : Un fonds d’indemnisation des usagers est nécessaire.

Ceci est un communiqué commun AUT FNAUT IDF, SADUR et CIRCULE.

Le réseau de transport francilien connait une intensité de travaux sans précédent : régénération du réseau SNCF, mise en accessibilité, prolongement de métro, Grand Paris Express, EOLE, CDG Express, etc.

Cette situation durera au moins jusqu’en 2025 mais les usagers, qui font déjà face aux conséquences de nombreux travaux programmés, doivent pouvoir continuer à se déplacer sans subir des impacts non maitrisés de ces travaux.

Or nous constatons que de gros incidents se sont déjà produits, comme par exemple le percement fin 2017 du tunnel du RER A à Porte Maillot dans le cadre du chantier EOLE.

Afin de responsabiliser les maitres d’ouvrage (SNCF, RATP, SGP), nous sommesfavorables à la création d’un fonds d’indemnisation des usagers pris sur le budget deleurs projets et qui permettra de dédommager les usagers en cas d’interruption deservice liée à des travaux non maitrisés.

Les associations d’usagers CIRCULE, SADUR et AUT – FNAUT Ile-de-France demandentdonc au gouvernement et aux députés d’inclure la création de ce fonds dans la loi d’orientation sur les Mobilités actuellement en discussion à l’assemblée nationale.

Contacts presse :
– SADUR (RER D) – www.sadur.org : Jonathan MAGANO   06 46 48 79 45
– CIRCULE (RER C) – www.circule.org : Maryvonne NOEL 06 07 76 27 94
– AUT / FNAUT IDF – www.aut-idf.org : Marc PELISSIER   06 75 66 08 66

Nous avons rencontré le nouveau directeur de la ligne C mi mai.

Nicolas Ligner se présente. Est en poste depuis 4 mois. Pur produit SNCF (27 ans), il a fait beaucoup d’exploitation puis de conduite de projet, dont EOLE. Il a été Directeur de la traction (conducteurs) précédemment.
Nicolas Ligner nous a demandé si les usagers du quotidien constatent une amélioration de la ponctualité ; du point de vue de CIRCULE ce n’est pas encore perceptible, il y a encore beaucoup de soucis, en particulier en pointe du soir.
Pourtant, les chiffres de ponctualité montrent une récente amélioration. Cependant on peut dire qu’elle reste à confirmer avant d’être perceptible. On nous indique qu’il y a beaucoup moins de rails cassés dans le tronçon central, peut-être grâce aux travaux CASTOR (le renforcement du radier ne peut être que bénéfique pour ce cas) qui durent depuis 20 ans. 

Continuer la lecture

Soutien au prolongement du T7 à la gare de Juvisy

CIRCULE et de façon générale, l’ensemble des essonniens qui travaillent ou souhaiteraient travailler sur le bassin d’emploi d’Orly / Rungis en y allant autrement qu’en voiture, attendent impatiemment que le Tramway 7 soit prolongé jusqu’à la gare de Juvisy (depuis novembre 2013 – date de mise en service du premier tronçon entre Villejuif Aragon et Athis-Mons Portes de l’Essonne).

Le renouvellement accéléré du bâti le long de la RD 7 atteste que les promoteurs immobiliers de commerces et de logements ainsi que leurs acheteurs misent tous sur son arrivée imminente et participent à la requalification urbaine de l’avenue.

Cependant les responsables municipaux de Juvisy multiplient les arguments pour retarder les travaux : engagement pris lors de la campagne des dernières municipales, risques hydrauliques et pour la pérennité des arbres du parc de la mairie, contestation du tracé retenu – pourtant après comparaison de multiples variantes et après enquête publique, contestation du mode tramway supposé dépassé – qui donne pourtant toute satisfaction sur la première partie en service, etc.

Pour prendre en compte les contraintes environnementales avec les plus grandes précautions, la députée Écologie Les Verts de l’époque Eva Sas a fait allouer un supplément d’études très conséquent et IDF Mobilités a pris la décision de démarrer la partie en souterrain sous la RD 7 afin de descendre le tunnel à grande profondeur sous le parc de la mairie en échappant aux risques hydrauliques et au tissu racinaire des arbres. Le Conseil Départemental de l’Essonne a financé une nouvelle étude comparative de différents tracés qui a confirmé à nouveau celui retenu à l’issue de la Déclaration d’Utilité Publique.

Sans remettre en cause le projet, l’actuel député de la circonscription indiquait encore en réunion publique le 8 novembre 2018 que la commune de Juvisy n’aurait pas pu supporter la présence simultanée des chantiers du Grand Pôle Intermodal de la gare de Juvisy et du prolongement du tramway T 7.

Or à nouveau, une association PAT3EJ (pour Projet Alternatif de Transport Environnemental, Écologique et Économique à Juvisy), s’est créée en janvier 2018 et donne pour adresse celle de la mairie. Elle a pour objectif de « mettre en œuvre un projet de mode de transport alternatif, plus économique et non polluant, …». Elle propose un bus électrique articulé en site propre, censé « éviter de maltraiter l’environnement, une durée de travaux plus réduite, des économies budgétaires très importantes » qui circulerait sur la rue Piver sans tunnel pour franchir le coteau.

CIRCULE juge sa proposition absurde et irrationnelle à de nombreux égards :

Continuer la lecture

Avis de Circule sur les coupures intramuros du week-end

De plus le retour d’expérience ne prend pas en compte les nombreux usagers découragés de prendre le RER C qui se sont reportés soit sur leur voiture, soit sur d’autres lignes de transports en commun. La lisibilité de desserte tant vantée est en fait interprétée comme une absence de service et un surplus de contraintes.

Le retour d’expérience présenté par la SNCF sur le SA 2019 les WE montre une amélioration de la ponctualité. Cependant, après comparaison avec les autres années de travaux, ce gain ne parait pas exceptionnel.

Ce retour d’expérience ne prend pas non plus en compte la double peine infligée à ceux qui ne pouvant traverser Paris se reportent sur des lignes de bus ou sur le T3a et doivent ajouter un ticket T à leur ticket de RER, et subissent aussi une ou deux correspondances supplémentaires. Aucune solution de prise en charge de ce coût supplémentaire n’est proposée. Les déplacements de WE doivent permettre aux usagers occasionnels du RER C d’accéder au cœur d’agglomération qu’ils ne peuvent plus fréquenter les soirées de semaine du fait de l’interruption précoce du service.

SNCF a indiqué avoir pris les mesures pour étaler davantage les travaux afin d’éviter trop de limitations de vitesses. Elle s’installe dans un confort qui pèse au long cours sur celui des usagers.

Les différents scénarios proposés sont résumés ci-dessous :

Le scénario 1 est un retour à la situation antérieure à la césure.

Le scénario 2 est un meilleur arbitrage entre les missions les plus longues Dourdan / Étampes qui concernent un peu plus de voyageurs sur des trajets plus longs que les missions Rungis. A l’inverse du SA 2019, les premières seraient terminus Musée d’Orsay, les secondes terminus Austerlitz. Ceci dit, tant que les plans RATP ne montreront pas la coupure du week-end sur la ligne C, il y aura toujours autant de voyageurs qui découvriront la coupure une fois arrivés sur la ligne C et pas en amont. Il est donc nécessaire de faire modifier ces plans. C’est moins gênant pour le voyageur lambda de monter une coupure qui n’existe pas que l’inverse car il peut anticiper.

Le scénario 3 est intéressant mais reste à étudier et comporte de nombreuses interrogations techniques. La probabilité de sa mise en place nous parait donc très incertaine.

Le scénario 4 est annoncé non réalisable aujourd’hui par manque de voies. Ne serait-ce pas un objectif que de le rendre réalisable à moyen ou long terme pour qu’il puisse être mis en œuvre ultérieurement de façon plus pérenne ?

Compte tenu de ces éléments Circule rejoint l’avis de la FNAUT IDF : nous préférons le retour au scénario 1 qui nous parait avantager les trajets des usagers. A défaut le scénario 2 parait la moins mauvaise alternative.

AVIS CIRCULE sur les dessertes 2020 et 2019 WE

Cet avis repose sur les documents et présentations des réunions officielles de la co-concertation démarrée depuis 18 mois et qui devrait s’achever pour ce qui concerne lesassociations d’usagers lors du prochain GT 4 fixé au 12 novembre prochain.

Mise en terminus de trains à Austerlitz en service nominal

Parmi les conditions émises par CIRCULE depuis le schéma directeur de 2009, seule la correspondance quai à quai à BFM semble garantie.

Pour BFM : le contenu du nettoyage cosmétique des quais de BFM présenté par la SNCFest largement insuffisant. De plus il ne sera pas opérationnel en décembre 2019 puisque sonchiffrage n’est pas encore connu et encore moins financé.
La concertation sur le tripôle des gares de Bercy, Lyon et Austerlitz qui promettait d’apporterdes réponses à la demande de mieux relier la gare RER C d’Austerlitz avec la M6, acomplètement ignoré cet objectif.

La gare d’Austerlitz est encore en travaux pour très longtemps. Son projet n’apportera auRER C (bien après 2020) qu’une meilleure visibilité des correspondances avec les lignes 5et 10 sans réduire les distances. Rien n’est prévu ni même étudié pour ouvrir la gare surl’urbanisation au Sud de Paris Rive Gauche et raccourcir l’accès à la M6. Le pont SEMAPAqui sera réalisé l’an prochain en franchissement des voies ferrées à l’aplomb du sud desquais du RER C ignore complètement cet objectif. Il n’y a aucune perspective d’amener leterminus du TZen 9 à Austerlitz. La correspondance avec le TCSP de la future rocade desgares restera celle actuelle – bien médiocre et lointaine – avec la ligne de bus 91. Lescritères de choix du quai de réception des RER C en surface ne prennent nullement encompte les demandes de CIRCULE. Ces quais sont encore pour longtemps complètementencombrés par les étais de réfection de la verrière. Ils ne peuvent subir aucune améliorationsignificative pour fin 2019. Ils conduisent à un emmarchement excessif des rames du RER Cdéjà très pénible à supporter tous les étés depuis 20 ans. C’est inacceptable pour lesdessertes nominales de WE ou les Dourdan en heure de pointe.

Continuer la lecture

Dossier de presse de la FNAUT : un été difficile pour les usagers, des faits contrariants, les réponses du gouvernement.

La FNAUT nous propose un dossier de presse dans lequel les usagers se reconnaitront certainement.

Mobilités : un été difficile pour les usagers, des faits contrariants, les réponses du gouvernement

Les usagers des transports, et plus généralement les Français, ont rencontré cet été de nombreuses difficultés (incidents ferroviaires et menaces de grèves, suppressions de services TGV, disparition de Velib et Autolib, pollution de l’air, canicule).

Des menaces de nouvelles grèves

Après les grèves répétitives, longues et pénibles pour les usagers, l’été s’achève sur des menaces de reprise de ces mouvements, non conclus ou mal conclus à la SNCF et Air France. Les négociations sociales doivent désormais se dérouler au sein des branches et entreprises, entreprises au sein desquelles le pacte social est à reconstruire sur la base d’un dialogue difficile entre direction et organisations sociales.

Dans l’aérien, on ne compte pas les vols low-cost supprimés et on souligne les difficultés des voyageurs à être dédommagés.

Les pannes se multiplient et se diversifient

Prenant de nouvelles formes, au-delà de la vétusté, à la SNCF et à la RATP, elles soulignent le peu de robustesse des systèmes. Si celle-ci est désormais prise en compte très sérieusement au sein des entreprises, la réflexion doit s’élargir aux prestataires et fournisseurs. Si l’information voyageurs s’est améliorée un an après la panne de Montparnasse, les longs incidents électriques de la SNCF et ceux de la ligne 1 de la RATP soulignent à quel point l’information voyageurs est un chantier de longue haleine, voire permanent, justifiant une filière professionnelle en soi.

La canicule, désormais récurrente, s’impose comme une variable des processus industriels et de services, à prendre en compte dans les cahiers des charges des matériels.

Retrouvez le dossier de presse complet :

Dossier de presse FNAUT – un été difficile

Ainsi que l’article sur leur site : //www.fnaut.fr/actualite/communiques-de-presse/679-mobilites-un-ete-difficile-pour-les-usagers

Les travaux CASTOR 2018

Cette année les travaux sont du 15 juillet au 25 août. Il n’y aura pas de circulation des RER entre Austerlitz et Javel / Avenue Henri-Martin.

Vous pouvez retrouver les information globales sur les travaux 2018 ici : //malignec.transilien.com/wp-content/uploads/2018/02/Livret-travaux-Ligne-C-2018.pdf ainsi qu’une aide pour trouver un trajet alternatif ici : //malignec.transilien.com/travaux-rerc-itineraires/

Circule, le journal de juin 2018.

Vous trouverez ici le dernier numéro du journal de Circule de juin 2018.
Au sommaire :
– Une très vieille revendication de CIRCULE enfin satisfaite.
– Mais que s’est-il passé à Saint-Michel Notre-Dame ?
– Une desserte plus équitable aux heures de pointe avant 2020
– A propos du noeud de Brétigny
– L’opération Massy-Valenton Ouest
– Perturbations, que faire, qu’attendre, que demander ?
– Petites perlesdes informations SNCF…

N’hésitez pas à nous faire part de vos retours sur notre page Facebook ou notre compte twitter.