Archives de catégorie : Communication

Communiqué de presse du STIF : Les travaux du Tram 12 Express vont pouvoir commencer

Le STIF se félicite de la signature du protocole de financement entre l’Etat, la Région Ile-de-France, le Département de l’Essonne et SNCF, permettant le lancement des travaux du Tram 12 Express entre Massy et Evry.

Projet emblématique du nouveau CPER signé le 7 février 2017 par l’Etat et la Région Ile-de-France, ce projet structurant pour l’Essonne va changer la vie de 40 000 voyageurs par jour en desservant le territoire entre Massy et Evry à une fréquence de 10 minutes.

L’engagement des financeurs et particulièrement de la Région Ile-de-France qui apporte une participation financière exceptionnelle en 2017 de 179 M€, soit  80% des besoins d’engagements financiers, permet aux maîtres d’ouvrage (SNCF Mobilité, SNCF Réseau et le STIF) de passer les marchés de travaux nécessaires dès cette année. Continuer la lecture

Lettre ouverte aux élus du bassin du RER C en Essonne

Madame, Monsieur,

Le comité de ligne du RER C s’est réuni le 10 janvier dernier. Il a entériné le maintien du plan de transport réduit de moitié aux heures de pointe dans le Val d’Orge, plan qui prévaut déjà depuis l’incendie en juillet 2014 du poste de commande du technicentre des Ardoines. Ce service réduit nuit gravement aux conditions de transport des voyageurs du Val d’Orge mais aussi à ceux des missions longues de Dourdan et Etampes ; il rend encore plus insupportables les perturbations multiples qui le dégradent quasi quotidiennement.

Contrairement aux engagements qu’elle avait pris, la SNCF n’entend pas revenir au plan de transport de référence lorsque sera mis en service opérationnel le nouveau poste des Ardoines, le 2 avril. Elle souhaite ainsi faciliter l’exploitation de la ligne pendant les dix prochaines années de gros travaux de régénération, enfin bien engagés. Continuer la lecture

A propos du comité de ligne du 10 janvier 2017

Le 10 janvier avait lieu le comité de ligne du RER C, le 1er depuis 4 ans, sous la présidence de Stéphane Beaudet (vice-président de la Région en charge des transports).

Parmi les intervenants :
STIF :  Lisia Paolatchi (responsable matériels)
SNCF :Bertrand Gosselin (directeur ligne C), Akram Tabib (SNCF Réseau Travaux RER C)

Le sujet du poste d’aiguillage des Ardoines a bien sûr été abordé et était très attendu. La livraison du nouveau poste d’aiguillage doit se faire en février mais sa mise en service définitive est prévue le 2 avril 2017. Depuis l’incendie de juillet 2014, on nous avait promis le retour au service normal sur la branche sud qui restait quasiment la dernière à subir un service réduit.

Mais en 2016 la SNCF a découvert ( !) que l’impact des travaux de régénération était plus fort que prévu en termes de ralentissements. Or leur rythme va considérablement augmenter en 2017 et au-delà avec le démarrage du remplacement des caténaires en fin d’année. Continuer la lecture

Consulter le taux de ponctualité du RER

Transilien vient de mettre en ligne un outil très intéressant… https://maponctualite.transilien.com/index.php/rer-c#

Le lien présenté ici envoie directement aux mesures de ponctualité du RER C mais l’outil intègre l’ensemble des lignes RER et Transilien. On peut aussi choisir une journée, une gare de départ et d’arrivée et une tranche horaire. On récupère (sauf pour la journée en cours) le taux de ponctualité, c’est à dire le pourcentages d’usagers arrivés à l’heure ou avec un retard de moins de 5 minutes. Exemple :

Communiqué de la FNAUT – La FNAUT proteste contre les grèves répétitives à la SNCF

La FNAUT a émis le communiqué suivant :

Dans le contexte actuel, très défavorable au rail, la FNAUT estime que les grèves répétitives lancées par les syndicats de la SNCF pénalisent les usagers et le système ferroviaire lui-même. 

Un contexte très défavorable au rail 

L’Etat, bien qu’étant à la fois actionnaire unique de la SNCF, autorité organisatrice des trains Intercités et soi-disant stratège, ne s’implique pas assez et ne met pas en œuvre les préconisations de la loi du 4 août 2014 (schéma national des services ferroviaires, contrat de performance Etat – SNCF Réseau). 

Le gouvernement ne fait rien pour corriger le caractère inéquitable des conditions de concurrence entre le rail et les autres modes de transport, pour maîtriser le transport routier de fret, pour enrayer la dégradation croissante et la contraction de l’offre voyageurs, ou pour contenir la dette ferroviaire. 

Bien au contraire, il pousse les investissements routiers et autoroutiers, organise une concurrence entre le train et l’autocar, et dépense beaucoup d’argent public pour promouvoir la voiture électrique. 

Des grèves contre-productives 

Les usagers du rail sont déjà soumis aux multiples dysfonctionnements « ordinaires » des services ferroviaires. Les interruptions du service public ont pour eux de lourdes conséquences professionnelles et personnelles, et les incitent à se tourner durablement vers les modes concurrents du rail, plus fiables. 

Elles pénalisent l’activité économique et l’environnement, dégradent la situation financière de la SNCF à court et moyen terme, et desservent le transport public en altérant son image. 

La FNAUT estime que l’accumulation des grèves régionales et nationales n’est plus acceptable et finit par nuire aux intérêts des cheminots : on ne défend pas un service public en bloquant son fonctionnement. Des exigences excessives des syndicats, trop dérogatoires du droit commun, peuvent par ailleurs déboucher sur une contraction de l’offre ou une hausse du prix des billets. 

Alors qu’un véritable effondrement menace le système ferroviaire, ce n’est pas en pénalisant une fois de plus les usagers du rail mais en faisant pression directement sur le gouvernement que les cheminots obtiendront qu’il s’intéresse enfin à l’avenir du rail et réoriente sa politique ferroviaire.

Journal de CIRCULE – novembre 2015

Au sommaire du journal de novembre 2015, distribué à 10000 exemplaires dans certaines gares de l’Essonne :

  • Édito : Que d’embûches encore pour parvenir à un réseau ferré maillé du sud francilien !
  • Ligne C : que de travaux en perspective !
  • CASTOR 2015, pendant et après
  • Dessertes du RER C Sud à l’horizon 2020 et au-delà
  • L’information en «temps réel» toujours fantaisiste
  • Pass unique, le dilemme.
  • Création du groupe public ferroviaire
  • CIRCULE A BESOIN DE NOUVEAUX MEMBRES ACTIFS

Journal à télécharger ici : Circule-Novembre-2015

Une réduction de 33% sur les abonnements mensuels et annuels de juillet en compensation des jours de grève

La SNCF met donc en place une réduction exceptionnelle de 33% sur les abonnements mensuels et annuels de juillet 2014, en compensation des jours de grève du mois de Juin. Véritable compensation ou est-ce que le mois de juillet (pour les abonnements mensuels) vous fait tiquer ? N’hésitez pas à réagir sur nos forums.

Modernisation accélérée, attention au planning des travaux.

Il n’y a, pour le moment, aucune coupure prolongée annoncée sur la ligne en journée de semaine (en dehors des habituels travaux Castor prolongés d’une semaine cette année toutefois) mais la rénovation ou « régénération » de l’infrastructure de la ligne va s’accélérer. C’est une bonne chose pour la fiabilité du service car la ligne en a sérieusement besoin. En effet, les incidents de la ligne sont liés pour 29 % aux infrastructures, soit un tiers des causes de non ponctualité car les installations sont anciennes :

  • 225 km de caténaires sur 450 km de voies de la Ligne C datent de 1930.
  • 22% des traverses sont encore en bois et 37% des aiguillages sont à remplacer.
  • 6 postes de signalisation mécanique ont plus de 50ans.

Les présidents de SNCF et RFF ont lancé en janvier 2014 le Programme fiabilité 2014-2020, qui a pour objectif d’améliorer et renforcer l’infrastructure, tout en impactant le moins possible la circulation des trains du quotidien, par :

  • la multiplication par 2,5 des investissements de développement et de modernisation entre 2012 et 2015
  • l’engagement d’1 milliard d’euros en 2014 pour moderniser le réseau (contre 550 millions d’euros en 2012)
  • l’acquisition d’un 4ème train usine de « suite rapide » (pour le renouvellement des voies), dédié à l’Ile-de-France
  • 900 recrutements supplémentaires chez SNCF Infra en 2014

Le revers de la médaille est un calendrier de travaux complexe qui pourrait rendre certains déplacements plus longs, comme nous le montre ce planning.

travaux à venir

Cliquez sur l’image pour consulter la planning.

Pensez à vous informer régulièrement des travaux à venir sur la ligne C ou sur les autres lignes Transilien et essayez d’y comprendre quelque chose.

Vous pouvez aussi consulter le dossier complet SNCF / RFF : “PROGRAMME FIABILITE ILE-DE FRANCE 2014-2020 – LIGNE C” ainsi que le planning de travaux du second trimestre 2014.

N’hésitez pas à réagir sur le forum.