Appel à la mobilisation générale pour sauver le RER C.

Face à la dégradation durable du RER C, vous êtes très nombreux à nous solliciter pour agir et faire part de votre ras le bol. Bien sur, nous remontons les difficultés à la SNCF mais nous sommes bien conscients que cela ne suffit pas : il faut mobiliser l’opinion beaucoup plus largement. Nous avons donc décidé de lancer une campagne de signatures d’une pétition au nom des usagers mais aussi des habitants, employeurs et employés lésés également à divers titres. Pour qu’elle porte, il faut que nous soyons des milliers la signer. Signez la pétition en ligne, diffusez la largement en partageant ce lien http://portail.circule.org/2014/09/29/petition-appel-a-la-mobilisation-generale-pour-sauver-le-rer-c ou en utilisant les boutons de partages via les réseaux sociaux du site. Vous pouvez aussi l’imprimer recto verso Pétition RERC 2014 et la faire signer autour de vous.

Voyager sur le RER C devient tellement pénible et incertain que ses usagers perdent confiance et l’abandonnent quand ils le peuvent. Le bassin de vie desservi par le RER C perd en attractivité ce qui aggrave ses difficultés économiques, discrimine ses habitants dans leurs emplois et dévalorise leur patrimoine immobilier.

Si nous pouvons comprendre la nécessité des travaux, nous voulons des explications sur les réels motifs des suppressions et ralentissements : négligences de maintenance comme dans l’accident de Brétigny ? manque de protection des installations sensibles comme le poste des Ardoines ? pénurie de matériel roulant ? hiver trop froid !? été trop chaud !?

Pourquoi les délais pour mettre en chantier les grands projets de renouvellement des infrastructures vétustes (nœud de Brétigny) ou de nouvelles infrastructures (tram train Massy-Evry, Massy-Valenton Ouest, prolongement du T7 à Juvisy) s’allongent-ils, alors que leur mise en service rapide améliorerait le réseau ?

C’est pourquoi usagers, habitants, employeurs et employés exigeons collectivement un plan de crise énergique pour que le service normal redevienne au plus vite la règle et non pas l’exception, pour restaurer notre confiance et pour nous aider à supporter la situation :

– tous les décideurs doivent coopérer pour accélérer l’approbation des mesures à prendre et mettre en place les moyens financiers et techniques sans tergiverser,
– toute la chaine d’information doit être crédible et pertinente,
– il faut réserver des voies coupe-files sur les autoroutes à des services de substitution directs, fréquents et mobilisables immédiatement entre les principales gares et Paris,
– les dédommagements doivent être réellement à la hauteur des défaillances du service nominal et de la pénibilité des conditions de transport.

Vous pouvez

  • signer la pétition en ligne ci dessous. Il faut indiquer une adresse email valide (dans le EMAIL et CONFIRMER L’EMAIL) et valider votre action via un email de confirmation.

ou

  • l’imprimer et la faire signer à vos proches imprimée recto-verso ou recto simple avec juste la 1ère page (une liste de signature sans le texte de la pétition sur la même feuille n’a pas de valeur) à envoyer :
    •  soit à l’adresse postale : CIRCULE 1 rue du Chemin de fer 91240 St-Michel-sur-Orge,
    •  soit une fois numérisée (scannée), à l’adresse mail : petition2014@circule.org

Pétition à imprimer : Pétition RERC 2014

PETITION APPEL A LA MOBILISATION GENERALE POUR SAUVER LE RER C

Cette pétition est fermée.

Date de fin: Dec 01, 2014

Signatures recueillies: 1844

Signature objectif: 2500

1,844 signatures

Cette pétition est gérée entièrement par Circule, sur le site de Circule et aucune donnée ne passe par un site de pétition en ligne.

Vous pouvez réagir sur le forum.

Vous pouvez aussi aider Circule

Plusieurs formulaires sont disponibles pour : proposer une aide à la distribution des journaux ou proposer une idée d’article. Vous pouvez aussi adhérer à l’association ou faire un don. Vous pouvez enfin nous contacter et nous proposer toute autre forme d’aide ou de soutien. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, nous avons toujours besoin de monde.