Archives par étiquette : substitution

Modernisation accélérée, attention au planning des travaux.

Il n’y a, pour le moment, aucune coupure prolongée annoncée sur la ligne en journée de semaine (en dehors des habituels travaux Castor prolongés d’une semaine cette année toutefois) mais la rénovation ou « régénération » de l’infrastructure de la ligne va s’accélérer. C’est une bonne chose pour la fiabilité du service car la ligne en a sérieusement besoin. En effet, les incidents de la ligne sont liés pour 29 % aux infrastructures, soit un tiers des causes de non ponctualité car les installations sont anciennes :

  • 225 km de caténaires sur 450 km de voies de la Ligne C datent de 1930.
  • 22% des traverses sont encore en bois et 37% des aiguillages sont à remplacer.
  • 6 postes de signalisation mécanique ont plus de 50ans.

Les présidents de SNCF et RFF ont lancé en janvier 2014 le Programme fiabilité 2014-2020, qui a pour objectif d’améliorer et renforcer l’infrastructure, tout en impactant le moins possible la circulation des trains du quotidien, par :

  • la multiplication par 2,5 des investissements de développement et de modernisation entre 2012 et 2015
  • l’engagement d’1 milliard d’euros en 2014 pour moderniser le réseau (contre 550 millions d’euros en 2012)
  • l’acquisition d’un 4ème train usine de « suite rapide » (pour le renouvellement des voies), dédié à l’Ile-de-France
  • 900 recrutements supplémentaires chez SNCF Infra en 2014

Le revers de la médaille est un calendrier de travaux complexe qui pourrait rendre certains déplacements plus longs, comme nous le montre ce planning.

travaux à venir

Cliquez sur l’image pour consulter la planning.

Pensez à vous informer régulièrement des travaux à venir sur la ligne C ou sur les autres lignes Transilien et essayez d’y comprendre quelque chose.

Vous pouvez aussi consulter le dossier complet SNCF / RFF : “PROGRAMME FIABILITE ILE-DE FRANCE 2014-2020 – LIGNE C” ainsi que le planning de travaux du second trimestre 2014.

N’hésitez pas à réagir sur le forum.

En cas de coupure totale et prolongée de la circulation des RER C sur la branche sud du RER C

Au travers des propos du président de la région Jean-Paul Huchon reprises largement dans la presse et de ceux que nous ont tenus RFF et la SNCF, couper complètement la circulation des trains de la ligne C pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour procéder simultanément à l’ensemble des travaux nécessaires sur la ligne C est une hypothèse sérieuse que nous devons envisager.

Les deux derniers étés, RFF et la SNCF ont « profité » de la coupure complète du tronçon central pour les travaux de soutènement CASTOR pour effectuer d’autres travaux tout autant nécessaires. Ce couplage des plannings est salutaire et s’avère un exemple à suivre. CIRCULE ne s’oppose donc pas par principe à l’éventualité d’étendre les interruptions de service de CASTOR à une majeure partie des branches sud du RER C, mais y met des conditions. CIRCULE l’a fait savoir au travers du communiqué “S’il faut en passer par une coupure totale de la ligne C pour accélérer les travaux, Il faut y mettre des moyens performants de substitution !“.

Pour toutes les raisons évoquées dans le communiqué, CIRCULE se rallierait à une solution radicale, mais y pose de nombreuses conditions : Continuer la lecture

Communiqué de presse Circule, s’il faut en passer par une coupure totale de la ligne C pour accélérer les travaux, Il faut y mettre des moyens performants de substitution !

S’il faut en passer par une coupure totale de la ligne C pour accélérer les travaux, Il faut y mettre des moyens performants de substitution !

Un tel retard a été pris pour moderniser et rénover la ligne C, que certaines voix évoquent la possibilité d’en accélérer les travaux par une coupure complète de tout ou partie de la ligne pendant plusieurs semaines.

Ce n’est pas à l’honneur des autorités responsables que d’en arriver là !

Cependant, le fractionnement actuel des travaux en de multiples chantiers ainsi que les coupures pour pannes de plus en plus nombreuses ne permettent plus au gestionnaire de la ligne ni aux usagers d’organiser leur quotidien en toute quiétude.

Ce n’est évidemment pas avec joie que CIRCULE se résoudrait à une coupure complète prolongée pour espérer voir enfin le bout du tunnel ; ce serait intolérable si les moyens de substitution se limitaient aux habituels et consternants bus de substitution cabotant de gare en gare. Continuer la lecture