Archives de l’auteur : Cédric

A propos du comité de ligne du 10 janvier 2017

Le 10 janvier avait lieu le comité de ligne du RER C, le 1er depuis 4 ans, sous la présidence de Stéphane Beaudet (vice-président de la Région en charge des transports).

Parmi les intervenants :
STIF :  Lisia Paolatchi (responsable matériels)
SNCF :Bertrand Gosselin (directeur ligne C), Akram Tabib (SNCF Réseau Travaux RER C)

Le sujet du poste d’aiguillage des Ardoines a bien sûr été abordé et était très attendu. La livraison du nouveau poste d’aiguillage doit se faire en février mais sa mise en service définitive est prévue le 2 avril 2017. Depuis l’incendie de juillet 2014, on nous avait promis le retour au service normal sur la branche sud qui restait quasiment la dernière à subir un service réduit.

Mais en 2016 la SNCF a découvert ( !) que l’impact des travaux de régénération était plus fort que prévu en termes de ralentissements. Or leur rythme va considérablement augmenter en 2017 et au-delà avec le démarrage du remplacement des caténaires en fin d’année. Continuer la lecture

Consulter le taux de ponctualité du RER

Transilien vient de mettre en ligne un outil très intéressant… https://maponctualite.transilien.com/index.php/rer-c#

Le lien présenté ici envoie directement aux mesures de ponctualité du RER C mais l’outil intègre l’ensemble des lignes RER et Transilien. On peut aussi choisir une journée, une gare de départ et d’arrivée et une tranche horaire. On récupère (sauf pour la journée en cours) le taux de ponctualité, c’est à dire le pourcentages d’usagers arrivés à l’heure ou avec un retard de moins de 5 minutes. Exemple :

Journal de Circule mai 2016

Au sommaire de ce numéro de 4 pages daté de mai 2016 :

  • Edito
  • Ligne C : que de travaux en perspective !
  • Fin des travaux Castor = horizon très glissant
  • Les travaux du RER C patinent, tandis que le Grand Paris galope.
  • Quand l’information ne circule pas …
  • Pas de sortie rue du Bac sans forfait à Musée d’Orsay !
  • Accident de Brétigny : quelles conséquences ?

téléchargez le journal : Circule Mai 2016

La pétition, les signatures, son utilisation.

En 1er lieu, merci à celles et ceux qui ont soutenu la pétition de Circule : “Appel à la mobilisation générale pour sauver le RER C

En cumulant les signatures collectées sur le site et sur les formulaires papier ce sont 4710 signatures qui viennent soutenir nos demandes de moyens et d’informations. Le résultat de cette pétition a été envoyé :

  • au conseil général de l’Essonne, qui nous a reçu
  • à la direction de la ligne C qui nous a également reçu
  • à la direction de la SNCF
  • à la région
  • au STIF

Bien sur c’est de la région et du STIF que nous attendons le plus.

La ligne C souffre de nombreuses faiblesses : le noeud de Brétigny, le centre d’aiguillage qui gère le centre de maintenance des Ardoines et la saturation du tronçon dans Paris pour ne citer que ces trois là.

En cette fin d’année 2014 nous ne perdons pas espoir d’être entendus et espérons que 2015 sera pour nous l’année des annonces encourageantes.

Une petite explication sur le fonctionnement de Circule

Nous sommes juste une poignée de bénévoles et nous essayons de faire de notre mieux pour dialoguer avec la SNCF et le STIF sur les problèmes (de plus nombreux ces temps-ci) rencontrés par les usagers. Jusqu’à il y a un peu plus de 2 ans le site Circule était constitué de pages statiques : une présentation de quelques actions de l’association quand la MAJ était faite.

Depuis nous avons mis en ligne un portail où nous essayons de relayer un peu plus d’information. Nous y avons ajouté un forum où nous essayons de répondre à vos questions et de collecter au mieux vos témoignages. Nous avons enfin ouvert une page Facebook, un compte twitter et un compte Google+.

Tout cela semble très bien, mais il nous reste encore beaucoup à faire. On nous a fait remarquer il y a peu que nous ne faisions pas de réunions avec les adhérents. C’est vrai. Nous y pensons mais il y a encore beaucoup à faire. Le fait est que les AG n’attirent qu’extrêmement peu de monde. C’est bien dommage car c’est un des moments importants pour présenter le bilan annuel de l’association.
Il faut aussi dire que, n’étant pas très nombreux, il n’et pas facile d’organiser des réunions avec les adhérents. Nous sommes déjà largement occupés sur les rencontres SNCF, l’organisation de la pétition, les rencontres avec le Conseil Général, et j’en passe.

Sur le portail nous avons donc mis en place une page destinée à celles et ceux qui souhaitent nous contacter pour nous apporter de l’aide : http://portail.circule.org/2014/09/30/vous-pouvez-aussi-aider-circule/

En ce qui concerne les adhésions. Celles-ci portent sur l’année civile comme il est expliqué sur le site. Si vous nous fournissez votre adresse e-mail vous recevez une confirmation d’adhésion. Il peut arriver que certaines de ces confirmation n’arrivent pas. Les serveurs e-mail de notre hébergeur n’étant pas infaillibles. Dans ce cas, si vous nous demandez une confirmation sur le forum, sur la page Facebook ou via les formulaires de contacts, nous nous ferons une joie de vous indiquer si oui, ou non votre adhésion a bien été enregistrée.

Nous avons eue, il y a peu, une personne qui nous a relancé plusieurs fois pour cette confirmation et pour les réunions adhérents. Nos disponibilités étant réduite, nous ne pouvons pas tout faire. Si vous avez des souhaits, des idées, des suggestions, s’il y a des choses à améliorer, nous ne sommes pas contre. Contactez nous http://portail.circule.org/2014/09/30/vous-pouvez-aussi-aider-circule/ nous sommes toujours disposés à vous proposer une rencontre et voir ce que vous avez à proposer.

Merci d’avoir nous avoir lu.

Point sur la grève du 4 novembre, “trafic normal ou quasi normal” selon la presse.

grève

Comme nous l’annoncions, la SNCF et la RATP en grève mardi 4 novembre 2014 à l’appel de la CGT. Pour le moment il n’y a encore aucune information sur le site transilien.com ni abcdtrains.com.

Dans la presse on peut trouver quelques nouvelles rassurantes, “trafic normal ou quasi normal” en Ile-de-France.

Les joies du transport collectif !

Ah quel plaisir le matin de voir arriver le train qui nous mène au labeur quotidien,
Quel plaisir de pouvoir s’assoir sur un siège confortable et propre dans un wagon bien entretenu,
Quel plaisir de pouvoir apprécier un environnement sain et climatisé,
Quel plaisir de profiter d’une place large adaptée au corps humain,
Quel plaisir de bénéficier d’un service public de qualité notamment quant à l’information du trafic,
Quel plaisir de n’avoir à se soucier que de l’itinéraire sans les bouchons, ni les problèmes de stationnement…
Mais ô combien cela devient difficile lorsque le train est supprimé ou rendu direct à la gare principale suivante (sans s’arrêter à la vôtre),
Quel désagrément lorsque le siège, inconfortable parfois, est souillé et que le wagon n’est pas entretenu
Que d’allergie près des bouches de ventilation sales et quelle chaleur étouffante l’été surtout lors d’incidents techniques
Quel inconfort d’être en contact avec le voisin dont la corpulence est malgré tout normale
Quel agacement lorsque les informations de la SNCF se croisent et ne se ressemblent pas
Quelle inquiétude d’avoir à se demander si l’on arrivera un jour à destination et surtout par quel moyen…
Et pourtant, nous, les usagers prisonniers des transports, nous persistons
Toujours prêts, malgré tout, à croire à la complexité d’une telle organisation
Toujours conscients que les incidents et les incivilités récurrents sont perturbateurs
Toujours en attente de l’amélioration du service de transport collectif à laquelle on croit
Toujours prêts à jouer le jeu en respectant les lieux, les agents et l’abonnement
Toujours… jusqu’au jour où… la patience s’envole avec les illusions
Et la prise de conscience d’être effectivement maltraité annonce la rébellion !

Un usager anonyme, perdu dans la foule.

Cet article nous a été proposé via le formulaire de contact.

Chute des arbres sur les voies

Bonjour, à toutes fins utiles voici un texte inspiré d’un arbre tombé à la gare de Saules… Cordiales salutations.

Lettre de condoléances à la SNCF.
Nous avons eu le regret d’apprendre la perte d’un arbre cher à la SNCF, ce mardi 21/10/2014. Il s’est jeté sur les voies affectant ainsi un bon nombre d’usagers durant un bon nombre d’heures.
Il demeurait à la gare des Saules et les arbres restant pleurent.
Ce n’est pas le premier incident de ce type, depuis de nombreuses années nous sommes interpelés par des arbres visiblement à bout.
Des questions fusent sur le quai :

  • est-ce vraiment des incidents sans lien les uns avec les autres ?
  • Est-ce vraiment un acte volontaire des arbres de se jeter sur les voies ferrées, sur les caténaires ?
  • Est-ce le résultat d’un mauvais traitement ou de trop d’ignorance de la part de la SNCF ?
  • N’y avait-il pas moyen d’éviter toutes ces pertes ????
  • Faut-il attendre que l’un d’eux décide de tomber sur un train pour qu’ils soient enfin pris en considération ?

En tant qu’usagers des transports d’Ile-de-France, nous sommes en droit de connaître la vérité !
Quels sont les risques réels pour tous ces arbres qui se développent aux abords des voies ferrées ? Ont-ils une réelle chance de survie et durant combien de temps ? Sont-ils suivis par des spécialistes investis dans leur mission de prévention pour écarter tout danger ?

Nous déplorons toutes ces pertes, certainement évitables, et peinons à croire que la SNCF n’a rien vu venir… Aussi, nous soumettons à la SNCF de se pencher sur toutes ces questions pour un avenir plus serein…

Renouvelant tous nos vœux de condoléances et notre espoir, sincère, de jours meilleurs.

Un usager anonyme, profitant du paysage

Cet article nous a été proposé via le formulaire de contact.

La SNCF et la RATP en grève mardi 4 novembre 2014 à l’appel de la CGT

http://www.lefigaro.fr/social/2014/10/31/09010-20141031ARTFIG00132-la-sncf-et-a-la-ratp-en-greve-mardi-a-l-appel-de-la-cgt.php

Les deux entreprises ne sont pas en mesure de communiquer de prévisions de trafic dans l’immédiat. Les agents peuvent se déclarer grévistes jusque 48h à l’avance. Le préavis de grève national à la SNCF court du lundi 3 novembre à 19 heures jusqu’au mercredi 5 à 8 heures. Du côté de la RATP, qui régit les transports publics à Paris et en Ile-de France (métro, bus, tramway, certains RER), un préavis de grève a été déposé du lundi à 22h30 minutes au mercredi à 6 heures 30.

Pour le moment il n’y a donc aucune information sur le site transilien.com ni abcdtrains.com. Il faut donc rester attentifs aux informations à venir d’ici lundi.