Archives de catégorie : Comprendre le RER

Consulter le taux de ponctualité du RER

Transilien vient de mettre en ligne un outil très intéressant… https://maponctualite.transilien.com/index.php/rer-c#

Le lien présenté ici envoie directement aux mesures de ponctualité du RER C mais l’outil intègre l’ensemble des lignes RER et Transilien. On peut aussi choisir une journée, une gare de départ et d’arrivée et une tranche horaire. On récupère (sauf pour la journée en cours) le taux de ponctualité, c’est à dire le pourcentages d’usagers arrivés à l’heure ou avec un retard de moins de 5 minutes. Exemple :

Avis de Circule sur Massy – Valenton Ouest.

RESUME

Notre comité d’usagers du RER C en Essonne attend la réalisation de cette opération avec impatience. Il faut en finir avec ces conflits de croisement à niveau entre TAGV et trains RER C du quotidien, trop souvent arbitrés en faveur des TAGV dont les clients peuvent prétendre à indemnisation en cas de retard, alors que tout incident sur une rame de RER C se répercute sur l’ensemble des branches de Pontoise, Saint-Quentin, Dourdan, Etampes, Juvisy, Versailles, Brétigny, pourrissant la vie de 550 000 usagers chaque jour qui ne peuvent prétendre à aucune indemnisation.

Les riverains ont obtenu des améliorations considérables au projet initial en termes de protections phoniques et d’aménagements paysagers qui vont leur apporter une nette amélioration de leur cadre de vie. Les tergiversations ne sont plus de mise. Continuer la lecture

Le calcul des statistiques SNCF

Les statistiques de ponctualité fournies par la SNCF et communiquées par cette dernière ou par le STIF destinées à calculer la rémunération de la SNCF et leur calcul est complexe. Les résultats publiés sont généralement plus optimistes que le ressenti sur le terrain.

Afin de mieux comprendre ce phénomène il faut se pencher sur leur mode de calcul.

  • L’irrégularité est calculée gare par gare pondérée par le nombre de voyageurs estimé par train (à partir de comptages effectués occasionnellement)
  • Un train est considéré comme en retard s’il a plus de 5 minutes de retard par rapport aux horaires officiels (fiches disponibles sur le site transilien.com à cette adresse : http://www.transilien.com/itineraire/ligne/init?codeLigne=C)

En cas de plan de circulation « aménagé », ça se complique un peu. Si ce plan a été annoncé au moins 48 heures à l’avance, ce ne sont plus les horaires officiels qui servent de base, mais le nouveau plan de circulation. Pour en être informé il est nécessaire de suivre l’actualité de la ligne.  Plusieurs moyens permettent de le faire (http://portail.circule.org/informations-pratiques/sinformer-des-perturbations/).

Compte tenu de la multiplication des chantiers à venir, cet écart entre notre ressenti et la ponctualité officielle va s’accroitre. Continuer la lecture

Manque de rames et hausse des prix du carburant à venir.

Comme Circule l’a évoqué, entre autre dans la proposition de motion, la ligne C, comme bien d’autres lignes d’Ile de France, manque de rames. Les impacts sont :

  • des trains 4 voitures en heure de pointe,
  • une pointe du soir pour le retour dans nos foyers qui est déjà trop courte par manque de trains,
  • une pointe qui ne peut pas être allongée alors que le nombre de voyageurs augmente de 3% par an,
  • il n’y a plus de rame pour palier aux défaillances fortuites (par comparaison à la RATP, la réserve en rame est de 15%).

Si le nombre de voyageurs augmente en moyenne de 3% par an, que se passe t-il quand le prix des carburants augmente ? Parce que, d’après l’Union Française des Industries Pétrolières, l’alourdissement va nous y mener. Les prix des carburants à la pompe augmenteront fortement en France d’ici à 2016 principalement sous l’effet de l’alourdissement de la fiscalité, alors que les cours du pétrole devraient rester stables, prévient ce mercredi l’Union française des industries pétrolières (Ufip).

Circule se pose donc la question : en l’absence de commandes de rames et avec des prévisions d’augmentations de voyageurs à revoir à la hausse, dans quelles conditions les voyageurs feront-ils leurs trajets ? Nous comptons donc bien suivre avec beaucoup d’attention ce problème de nombre de rames disponibles.

N’hésitez pas à réagir sur notre forum.

CA du STIF février 2013, arrêts supplémentaires Ivry et Vitry

 Au comité de ligne du 6 février, le STIF nous a annoncé le compromis qu’il a trouvé avec les trois Conseils Généraux du 94, 91 et 77 pour améliorer la desserte des gares d’Ivry et Vitry : ce compromis a été adopté au conseil du STIF du 13 février.

  • Chaque train CIME/VICK entre Versailles Château Rive-Gauche et Versailles-Chantiers marquera un arrêt supplémentaire à Vitry aux heures de pointe seulement, sans allongement du temps de parcours puisque l’horaire de 2012 avait été desserré en prévision.
  • Chaque train DUFY / KUMA allant / venant de Dourdan et direct entre Brétigny et Juvisy, marquera en sus de Choisy, un arrêt de plus à Ivry ce qui ne prendrait « qu’une minute supplémentaire ».

Certes cette proposition est nettement plus acceptable que les précédentes de 2009 ou 2011 car elle touche des trains moins bondés en traversée de l’Essonne. Mais cela ne semble que partie remise vers encore davantage d’arrêts en petite couronne.

Continuer la lecture

Le nouvel outil de mesure de la ponctualité voyageurs

Le STIF et la SNCF ont présenté leur nouvel outil de mesure de la ponctualité.

Pour rappel, la mesure de la ponctualité a d’abord été réalisée train par train aux heure de pointe dans le sens de la pointe, un train ayant plus de 5 minutes de retard à son terminus était considéré comme en retard. Puis, il y a quelques années la SNCF a opté pour un outil de mesure de la ponctualité voyageurs : REGLISSE. Cet outil ayant montré ses limites, la SNCF et le STIF ont décidé de le remplacer par VENDOME.

Comme son prédécesseur, VENDOME mesure la ponctualité voyageurs sur toute la semaine pondéré par le trafic. Pour cela, il prend en compte le nombre de voyageurs par train ainsi que leurs gares d’origine et de destination. Continuer la lecture

Le “TOP 5” des trains les plus supprimés et retardés

Vous l’avez sans doute remarqué, certains trains semblent plus souvent retardés voire supprimés que d’autres. Au-delà de la statistique globale de régularité, CIRCULE a donc demandé à la SNCF des données sur ces “trains malades” sur la base des circulations du RER C des quatre premiers mois de 2012.

Missions les plus souvent supprimées :

  1. PAUL origine Brétigny à 7h52 : supprimé 16 fois sur 60 (27 %)
  2. PAUL origine Brétigny à 7h37 : supprimé 13 fois sur 61 (21 %)
  3. PAUL origine Brétigny à 7h22 : supprimé 11 fois sur 61 (18 %)
  4. PAUL origine Brétigny à 8h07 : supprimé 11 fois sur 61 (18 %)
  5. SARA origine Brétigny à 8h00 : supprimé 8 fois sur 84 (10 %)

A titre de comparaison, le taux de suppression des trains sur l’ensemble de la ligne C est de 2,7 % d’après la SNCF.

Continuer la lecture

Visite du Centre Opérationnel Transilien Ligne C le 18 mars 2011

Le Centre Opérationnel Transilien Ligne C (ou COT ligne C) est le centre de contrôle de la ligne C pour la SNCF.

Qu’est-ce que ça veut dire “centre opérationnel” ? Qu’est-ce qu’on y fait ? C’est-là que l’on met les trains en panne ? Qui y travaille, la SNCF ou RFF ? Qui gère les aiguillages, qui gère les annonces ? Qui décide de supprimer ou retarder des trains ?

C’est avec toutes ces questions que deux membres du CA de Circule sont allés le visiter. Une version brève de leur récit a été publiée dans le journal de Circule de juin 2011, en voici la version intégrale.
Continuer la lecture