En cas de coupure totale et prolongée de la circulation des RER C sur la branche sud du RER C

Au travers des propos du président de la région Jean-Paul Huchon reprises largement dans la presse et de ceux que nous ont tenus RFF et la SNCF, couper complètement la circulation des trains de la ligne C pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour procéder simultanément à l’ensemble des travaux nécessaires sur la ligne C est une hypothèse sérieuse que nous devons envisager.

Les deux derniers étés, RFF et la SNCF ont « profité » de la coupure complète du tronçon central pour les travaux de soutènement CASTOR pour effectuer d’autres travaux tout autant nécessaires. Ce couplage des plannings est salutaire et s’avère un exemple à suivre. CIRCULE ne s’oppose donc pas par principe à l’éventualité d’étendre les interruptions de service de CASTOR à une majeure partie des branches sud du RER C, mais y met des conditions. CIRCULE l’a fait savoir au travers du communiqué “S’il faut en passer par une coupure totale de la ligne C pour accélérer les travaux, Il faut y mettre des moyens performants de substitution !“.

Pour toutes les raisons évoquées dans le communiqué, CIRCULE se rallierait à une solution radicale, mais y pose de nombreuses conditions :

En matière de planification :

  • Les coupures doivent coïncider avec les travaux C ASTORet ne pas coïncider avec celles du réseau routier et autoroutier, ou des autres lignes de RER (B, D, A).
  • Si la section Juvisy / Epinay n’est pas affectée par les travaux, il faut maintenir la circulation de trains en navette entre Juvisy et Versailles-Chantiers pour assurer un maillage avec les autres RER.

En matière d’organisation des moyens de substitution :

  • Les bus de substitution doivent être performants et donc ne pas se limiter au cabotage de gare à gare : des lignes express doivent partir des gares directement à Paris, elles doivent être bien connectées aux gares routières et parcs de rabattement.
  • Ces lignes express doivent pouvoir doubler les bouchons récurrents au moyen de voies réservées de voies réservées sur les routes et autoroutes radiales.
  • Leurs terminus à l’approche et dans Paris doivent assurer des correspondances au plus près de lignes ferrées RER et métro attractives.
  • Le covoiturage doit être facilité par un site INTERNET dédié gratuit, l’organisation de points de rencontre aux parcs relais principaux, la possibilité d’emprunter les voies réservées aux bus, des tarifs de référence de partage des frais, etc…

En matière d’information

  • L’information doit atteindre tous les usagers, réguliers, occasionnels et potentiels, porteurs ou pas de Pass Navigo, et utiliser tous les médias.
  • Les sites d’information nominale « porte à porte », en particulier VIA NAVIGO, doivent être adaptés pour délivrer des informations sous chantier pertinentes, en s’abstenant de rechercher le maximum d’optimisation avec des missions supprimées,
  • Les liens avec les services de covoiturage doivent être intégrés et une campagne de sensibilisation et d’appel à solidarité auprès des automobilistes doit être orchestrée avec le concours des collectivités territoriales.
  • Les tarifs des abonnements doivent intégrer à l’avance la gratuité ou les rabais légitimes en service dégradé de façon à rompre avec les pratiques frustrantes de compensation, marchandées après coup.
  • La tarification à l’unité des moyens de substitution doit être particulièrement simple et attractive, la gratuité pouvant s’avérer en l’occurrence le moyen le moins coûteux pour la collectivité.

En matière de tarification

Par vos questions, notamment sur notre forum, nous savons combien certains d’entre vous sont inquiets des annonces entendues dans les médias. N’hésitez pas à nous donner votre avis sur la position que nous avons prise, toujours amendable.

Il n’est pas envisagé de coupure complète et prolongée de la ligne C avant 2016. Cela laisse le temps de bien faire les choses dans la concertation. Nous allons présenter nos exigences et demander qu’un comité de ligne se réunisse pour pouvoir recueillir les informations utiles, et en débattre. Nous ne manquerons pas de vous en rendre compte.

N’hésitez pas à réagir sur notre forum.